Comment faire une demande de retraite anticipée

La retraite est une période à laquelle tout travailleur a droit après une longue période de travail au service d’une institution, d’une entreprise ou d’un état. Il est cependant important de préciser qu’il est possible de solliciter une retraite anticipée. En quoi consiste la retraite anticipée et comment y avoir accès ?

La retraite anticipée, que faut-il comprendre ?

Le plus souvent, il n’est pas autorisé aux actifs de solliciter une demande de départ à la retraite avant un certain âge. En effet, l’âge légal et requise pour aller à la retraite dans plusieurs pays au monde notamment la France est de 62 ans. Si cette mesure est en vigueur depuis plus d’une décennie déjà, il faut noter qu’elle concerne surtout tous les travailleurs qui ont vu le jour après 1955. Elle s’applique également à tout type de travailleurs. Elle concerne donc aussi bien les fonctionnaires d’Etat, les salariés privés et même les travailleurs indépendants.

A voir aussi : Quel placement faire pour préparer sa retraite ?

Par ailleurs, la disposition légale qui établit tous les principes en termes de retraite prévoit par ailleurs la possibilité d’une retraite anticipée. En fait, sans atteindre le seuil d’âge requis par la loi, il est possible qu’une personne aille à la retraite de façon prématurée pour plusieurs raisons.

Les différents types de retraite anticipée

Retraite anticipée pour carrière longue

Bien que très rare, il est possible qu’une personne commence par travailler très jeune. Généralement, ce sont des personnes actives qui avaient déjà un job avant 16, 17 voire 20 ans. Ces personnes voient leur carrière s’allonger et se rallonger sans jamais arriver à terme. Ainsi, la loi dispose que dans ce cas de figure, il est possible de solliciter un départ anticipé à la retraite à partir de 57 ans d’âge.

A découvrir également : Comment connaître l'âge de départ à la retraite ?

Une retraite anticipée pour un handicap physique

Le travail n’est pas uniquement réservé à ceux qui jouissent de toute la mobilité de leurs membres. Ainsi, pour les fonctionnaires qui justifient un taux d’incapacité permanente d’au moins 50%, il possible qu’ils sollicitent une retraite anticipé entre 55 et 61 ans d’âge.

Une retraite anticipée pour carrière pénible

Hormis le cas des handicaps, il y a également les fonctionnaires qui ont d’une manière ou d’une autre été exposés à des risques professionnels et qui disposent d’un taux d’incapacité permanente entre 10% et 20 %. Ces personnes peuvent solliciter un départ pour une retraite anticipé à partie de 60 ans d’âge.

Une demande de retraite anticipée, quelle en est la procédure ?

Aujourd’hui, il est bel et possible de faire sa demande de retraite anticipée en ligne. Pour ce faire, il faut :

  • se connecter par le biais de votre compte fiscal ou d’Assurance maladie sur l’une des plateformes sécurisées du gouvernement ;
  • remplir son formulaire ;
  • joindre l’attestation indiquant la date d’autorisation de retraite anticipé ;
  • opter pour la liquidation de ses droits.